• SOCIÉTÉ D'HORTICULTURE ET BOTANIQUE BÉARN ET SOULE

  • SOCIÉTÉ D'HORTICULTURE ET BOTANIQUE BÉARN ET SOULE

A LA UNE CE MOIS CI

rechercher un article ou un évènement

_09.JPG

C'est devenu un "incontournable" : fin juin/ début juillet, les plus passionnés des botanistes de la SHBBS rejoingnent Nathalie Magrou pour une sortie à la découverte des trésors de la flore pyrénéenne.

 

Cette année, Nathalie nous a proposé de sortir de nos sentiers habituels - vallée d'Ossau, la Pierre Saint Martin -  pour aller herboriser en haute vallée du Gave de Pau, autour du barrage des Gloriettes.

Magré un temps incertain, nous sommes une quinzaine à prendre la route étroite qui s'élève au dessus de Gèdre en direction de Héas. Nathalie vient de passer ici quelques jours, et a vu juste: la végétation est exceptionnelle!

Dès le parking et le barrage des Gloriettes - où des marmottes effrontées nous narguent en sifflant - nous (re-)découvrons les plantes classiques de cet étage : oeillets de Montpellier, oeillet delta, sedums, raiponces, trèfles de montagne....

Le sentier  longe la rive gauche du lac, et tout de suite nous sommes au milieu des iris des Pyrénées qui émaillent la prairie de violet!

En compagnie des ânes locaux qui ne veulent pas nous céder le chemin, nous parvenons à l'extrémité du lac, après de belles rencontres - grande astrance, leucanthème en corymbe, gypsophile rampant....Nous retrouvons aussi les endémiques :  outre l'iris des Pyrénées (Iris latifolia), nous rencontrons  le chèvrefeuille des Pyrénées et  la potentille à feuilles d'alchémille.

Pique nique au soleil , et vaine recherche des edelweiss promis par Nathalie (oui, enfin, sous la cornich equi nous domine, une seul exemplaire, coupé....); Retour par le même sentier, car les nuages menaçants se bousculent en fond de vallée, avec une pause bien méritée à Gèdre, au bar qui jouxte la cascade.