A LA UNE CE MOIS CI

rechercher un article ou un évènement

Le SHBBS a organisé, avec le concours de la Société Bouet-Augaret, un voyage de 5 jours dans la région d'Albi, du 28 mai au 1er juin 2018.

Au programme, Jardin d'En Galinou dans le Lauragais, découverte d'Albi (cathédrale Sainte Cécile et musée Toulouse - Lautrec), ses espaces verts et ses jardins, les poteries d'Albi, Girroussens (jardins des Martels), Montans (vignoble de Gaillac), Saint Martin Laguépie (jardin de Laure), château Labarthe - Bleys, jardin des Ombelles, pépinière à Verfeil.

 

28 MAI:      Une pluie battante qui cesse à notre arrivée au "Jardin d'en Galinou". Les propriétaires nous accueillent, nous guident dans ce "havre de paix" créé pendant 30 ans sur une terre ingrate. A la fois maîtrisé autour de la maison, puis plus sauvage avec un principe: mettre des plantes qui résistent à la sécheresse. Une chance aussi: profiter de la vue sur le lac du voisin. Intérêt botanique avec un choix de végétaux pour créer contraste et complémentarité. L'après-midi, promenade libre dans le centre d'Albi.

29 MAI:      Albi à pied avec Mr Amiel, responsable des espaces verts.

Parc de Rochegude...Grégory (responsable du jardin) assiste Mr Amiel lors de cette visite. Don d'un botaniste passionné ayant posé comme condition que la ville développe la richesse botanique de ce lieu: projet de longue haleine alliant patrimoine et végétal qui valut à la ville son classement au patrimoine de l'UNESCO. Préserver l'existant en montrant aux albigeois des nouveautés adaptées au climat local, pour cela, chaque année, le fleurissement est renouvelé et mis en oeuvre par les jardiniers.

Cloître St Salvy...Un petit bijou où est présenté le stand réalisé pour les Floralies de Bourg-en-Bresse avec les "Poteries d'Albi.

Jardin de la Berbie...Au bord du fleuve, un jardin de dentelle végétale en buis avec un fleurissement en harmonie avec les bâtiments. Il faut préciser que ,depuis des années, la ville ne traite plus chimiquement.

Mr Amiel a répondu à toutes nos interrogations et nous quitte à midi.

Poteries d'Albi...Accueillis par l'ancien dirigeant, nous suivons le processus complet de fabrication grâce à chaque employé qui nous montre sa tâche. Un réfugié syrien crée des poteries ajourées comme il le faisait dans son pays avant la guerre! Passage devant les fours. Une visite intéressante qui laissera peu de temps pour les achats.

Musée Toulouse-Lautrec...Bâtiments rénovés de belle facture aux plafonds splendides. Visite libre.

30 MAI:  Jardin des Martels. . C'est la 6ème fois que je le visite et il y a encore des nouveautés!!!Quelques remaniements, notamment élagage d'arbres devenus trop grands. Couleurs, formes, styles: tout est travaillé et la magie opère: un massif rouge, un jardin méditerranéen, une cascade-escalier et un passage de grimpantes sont les nouvelles créations.

Domaine de la Croix des Marchands...Une belle averse nous fait renoncer à la visite dans les vignes. Visite des chais, explication de la vinification  (syrah, muscadelle, duras et prunelart sont assemblés) et...dégustation.

Un petit tour à pied dans les ruelles du vieux Gaillac et au Parc de Foucaud.

31 MAI:  Jardin de Laure...Toujours épargnés par la pluie un couple passionné et passionnant nous guide dans une partie ombragée (érables, viburnums, bouleaux)avec des vivaces et des couvre-sols. Les belles potées font des envieux! Et puis, il y a ce qu'ils appellent "leur coup de folie": une pierre magnifique à l'origine d'un petit jardin sec...un bouddha offert par un ami et...hop...un petit cion zen! Deux étangs dont le 1er est aménagé et l'autre juste fini. Leur passion des arbres les ont amenés à créer un parc (mini-arboretum): les arbres proviennent de la pépinière SPALH.

Labarthe-Bleys...Jardin privé qui nous plonge dans un autre univers. Outre le bâtiment superbe du 13ème siècle, les abords, d'inspiration italienne, s'harmonisent avec le lieu. Un coq géant surveille le jardin (partie à la française) et, plus loin, on se croirait plongé en Toscane (terrasses, escaliers et statues en terre cuite). Disponibles, bienveillants, ils se disent flattés qu'on ait souhaité venir voir leur jardin.

Jardin des Paradis (à Cordes-sur-Ciel)...Il a gardé sa structure, les successeurs ont réaménagé certaines zones et la nomenclature est assez complète. Au départ, jardin d'expérimentation d'Eric Ossart et Arnaud Maurières, il reste intéressant à visiter;

Jardin des Ombelles...Fouillis de nombreuses plantes et d'objets hétéroclites, il laisse perplexes certains. Cette dame a cependant une grande connaissance des plantes et de leurs propriétés. A noter: le parcours des bruits pour les enfants.

1er JUIN:  Retour en Béarn via Verfeil "A la lumière du jour": une pépinière bien sûr!!!Jardin de présentation et un exposant (déco-jardin en métal).Nous rangeons nos achats dans le car et après une petite halte à l'Isle-sur-Tarn (petite ville superbe) nous revenons à Sauvagnon le soir, bien satisfait du voyage.